Univers de la mode

juil. 6, 2012   //   univers

La mode vestimentaire, désigne la manière de se vêtir, conformément au goût d’une époque dans une région donnée. C’est un phénomène impliquant le collectif via la société, le regard qu’elle renvoie, les codes qu’elle impose et le goût individuel.

la mode est aussi déterminée par d’autres facteurs, pour ceux qui la suivent : un moyen d’affirmer son rang social, son groupe social, son pouvoir d’achat et sa personnalité ; ou bien pour les créateurs qui imitent, un moyen commode de gagner de l’argent et du succès.

Depuis le milieu du XXe siècle, la mode s’est petit à petit construit une image de phénomène de société incontournable. Les couturiers, tel Paul Poiret au début du siècle évoqué, puis Madeleine Vionnet, Cristobal Balenciaga, Christian Dior, Yves Saint Laurent, Hubert de Givenchy, Pierre Cardin et Coco Chanel ouAndré Courrèges, Nina Ricci et, plus récemment, Thierry Mugler, Giorgio Armani, Gianni Versace, Christian Lacroix, Helmut Lang ou Miuccia Prada, Antoine Chaulieu et Tom Ford sont devenus des personnages publics. Ils se sont progressivement transformés en créateurs de tendances pour les grands noms de la distribution internationale.

Création

Une fois que les idées et thèmes ont été choisis, les stylistes vont créer leurs collections avec une saison d’avance, voire deux. Il faut sélectionner les idées et tissus définitifs, prévoir les imprimés ou broderies, et les petits accessoires (attaches, boutons, clips, etc.)
Le modéliste prend à son compte les dessins techniques afin de réaliser un patronnage du vêtement. À cette étape se produisent de fréquents allers-retours entre le modéliste et le styliste afin d’ajuster le souhait aux contraintes de la réalité.
Enfin, le modéliste monte les prototypes qui permettent de voir si les modèles ont le rendu voulu. Il est alors encore possible de les améliorer. La partie création est terminée une fois que les dernières modifications sont faites.

De la confection à la commercialisation

Une fois que le patron de chaque prototype a été réalisé par le modéliste, une phase d’industrialisation intervient. Il s’agit le plus souvent du travail du patronnieret du gradeur.
Le patronnier est chargé, à partir du patron comportant les pièces principales du vêtement, de créer l’ensemble des pièces techniques annexes telles que les doublures, certains thermocollants, ainsi que les gabarits de montage.
Le gradeur est chargé de dériver du modèle réalisé dans une taille de référence, la taille de base, un modèle décrit dans toutes les tailles à produire.
Une fois que le patron de chaque modèle a été industrialisé, le vêtement est produit en plus ou moins grande quantité selon la distribution prévue. C’est la « confection de vêtement ».

L'écharpe, le foulard, l'étole, le carré; des accessoires chics et tendances pour rehausser une tenue de ville, de soirée, de bureau... se portent fluides et colorés avec un choix multiple pour femme, homme et enfant. Des accessoires qui s'harmonisent parfaitement à vos tenues toute l'année! Nous privilégions la soie, textile naturel crée à partir de fibres aux origines animales.

Newsletter